Rouen - Rive droite  - Right bank - Photos - Images.

89 Rue Jeanne d'Arc

La verrière ESPAGNET sacrifiée

      Inévitablement, la modernité entraîne la disparition des témoignages du passé sous le regard chagrin des historiens du patrimoine. 89 rue Jeanne d'Arc à ROUEN l'un des tout premiers studios ateliers des pionniers photographes professionnels de l'humanité n'a pas échappé à l'indifférence. Une véranda d'un style contemporain, certes très jolie, conforme aux nouveaux besoins et qui rappelle néanmoins les lieux, s'est substituée à la célèbre verrière qui concourait à la richesse du petit patrimoine matériel de la ville. 

 

 

Rouen - Rue J

   Nombreuses  familles rouennaises, ou de sa proche banlieue, portant intérêt à leur généalogie ont probablement la chance de posséder des photographies d' ancêtres. Certains pouvant être nés sous Napoléon 1er.  Ces  gardiens de la mémoire ont évidemment jeté un oeil sur l'envers des clichés. Peut-être ont-ils  découvert ceci : ESPAGNET Photographie, 89 rue de l'Impératice, (pour les plus anciens), ou rue Jeanne d'Arc (pour les clichés postérieurs à 1870).

 

ROUEN - ESPAGNET - a

ROUEN - L'atelier ESPAGNET

          Vers 1850 le procédé photographique sur métal dit daguerréotype n'autorisant la fabrication que d'un seul exemplaire à la fois est progressivement abandonné et fait place à une technique permettant la multiplication des images sur papier. C'est un véritable phénomène de société. La petite bourgeoisie qui ne possédait aucun portrait peint se donne alors l'occasion de faire poser toute la famille devant la chambre noire. Nouveau métier très lucratif, les ateliers de photographes professionnels se multiplient. Après un début place de la République ESPAGNET fait construire en 1866 un "temple de la photographie" 89 rue de l'Impératrice. (rue Jeanne d'Arc depuis 1870). Riche batisse en brique agrémentée en façade des statues de Nicéphore Niepce et Daguerre.  A cette époque l'orientation de l'atelier est primordiale. La lumière naturelle doit y pénétrer généreusement mais parcimonieusement, d'où la verrière orientée à la manière des ateliers d'artistes peintres, au deuxième étage de l'immeuble. Sous cette verrière historique vos ancêtres  ont-ils immortalisé leur visage ?. Elle n'est plus.

 

2013 - 15 Janvier - Rouen

Rouen -89  Rue Jeanne d'Arc.
La nouvelle verrière. D
u bel ouvrage.

Parsifal36