Rouen Rive Gauche -Images - photos - Grands projets - Grands chantiers - Démolition.

Place Urbaine.

               Depuis le démontage de l’autopont effectué par les services de l’état durant le mois d’Août 2008, la place des Chartreux, faut bien le dire, avait allure de terrain vague, propice à soulager les chiens. Fin 2014, commence alors les nouveaux bouleversements spectaculaires. Deux grands lampadaires et des arbres sont mis à terre, une énorme excavation est creusée devant l’EXO 7, rue Jean Macé. Après quelques débats et controverses, le nouveau quartier validé par les communes de Rouen et du Petit Quevilly commence à se révéler. Au sein d'un aménagement paysager, il sera composé de 327 logements collectifs et de quelques commerces construits dans une logique de ville durable. La nouvelle version de l’Avenue de la Libération, en fera l’axe de transport en commun nord-sud.

2007 - 04 le 03
Place des Chartreux Rouen/Petit Quevilly.
A la faveur de cette photo de 2007, montrant l'ancien autopont (dit toboggan),
on peut situer l'excavation réalisée devant l'EXO 7 début décembre 2014,
ainsi que le tas de terre provenant de cette excavation.
°

2014 - 12 le 10 a
Place des Chartreux 10 Décembre 2014.
Excavation devant l'EXO 7, emplacement d'un futur immeuble.
°

2008 - 08 le 14
Place des Chartreux
A l'emplacement de l'excavation montrée ci-dessus dominait l'autopont.
Pour creuser le trou les arbres à droite sur cette photo ont été abattus.
°

2009 - 08 le 4
Place des Chartreux. Rouen/Petit Quevilly. 2009
Apprendre que des arbres seront abattus engendre couramment des protestations.

En arrière plan, entre les deux alignements d'arbres passait l'autopont. (Toboggan).
°

2009 - 09 le 27
Place des Chartreux - 2009
Face à l'EXO 7, après le démontage de l'autopont
c'était un coin ombragé où se tenait une des  foires à tout du Petit Quevilly.
Au centre, on distingue la base d'un ancien gigantesque lampadaire.

(Voir la dépose des lampadaires sur ce même blog).
°

2014 - 11 le 27
Place des Chartreux - Novembre 2014
L'EXO 7, rue Jean Macé, reste bien commode comme point de repérage.
Devant cette ancienne salle de spectacle les arbres sont affalés dans l'attente
du creusement des fondations d'un immeuble.
°

2014 - 12 le 10 b
Place des Chartreux - Rouen/Petit Quevilly. Décembre 2014.
La terre évacuée de l'excavation est stockée entre deux rangées d'arbres
où la aussi dominait l'autopont (Voir photo ci-après).
Tout à gauche : La Résidence Saint-Julien.
Le bus bleu roule sur la future rue Jacqueline Auriol.

°

2007 - 12 le 28
Place des Chartreux. 2007
A gauche la Résidence Saint-Julien.
Cette photo permet d'interprêter  ou repose le stockage de la terre extraite de l'excavation.
Celui-ci est situé sur l'emplacement de  l'extrémité de l'ex-autopont
qui enjambait l'avenue de la Libération.
°

 Parsifal36

ROUENBEFOREAFTER BLOG